Face à la crise sanitaire provoquée par le coronavirus, un grand nombre de pays ont décidé d’appliquer des mesures de confinement à leur population et de restreindre les contacts sociaux entre les personnes. L’hôtellerie a été un des secteurs les plus touchés, avec la fermeture de tous les restaurants et établissements, et même si quelques-uns peuvent poursuivre leur activité grâce aux services de livraison à domicile, on calcule qu’environ 90% des établissements ont dû arrêter complètement leur activité. Malgré cette situation d’incertitude, les initiatives solidaires se sont multipliées, encouragées par des chefs et des organisations gastronomiques.

 

De nombreux professionnels du secteur de la gastronomie se sont unis pour aider, dans la mesure du possible, les professionnels de la santé et des services essentiels qui luttent sur le front du Covid-19. En France, le mouvement “Les chefs avec les soignants s’est proposé de préparer, dans les cuisines des restaurants, des repas pour le personnel soignant des hôpitaux français. Par ailleurs, le centre de formation École Ducasse a lancé une série de défis hebdomadaires de cuisine et de pâtisserie appelés Daily-cious Challenge”. Pour chaque participant, l’école fera un don destiné aux centres hospitaliers du pays.

 

En Espagne, plusieurs organisations du secteur de l’hôtellerie ont mis en place la plateforme #Unopuntosiete, qui souhaite faire entendre la voix d’1,7 millions de personnes qui travaillent et sont liées au monde de la restauration. L’objectif consiste à encourager tous les chefs d’entreprises qui sont en train de vivre des moments difficiles et faire en sorte qu’ils s’unissent pour demander le soutien des administrations afin de garantir la continuité de l’hôtellerie. Certaines entreprises du secteur ont également promu des initiatives qui aident à pallier les effets de la fermeture. C’est le cas des portails d’avis et de réservations TripAdvisor et sa filiale El Tenedor qui ont lancé Salvemos Nuestros Restaurantes, une nouvelle offre de chèques cadeaux qui pourront être utilisés plus tard et qui pourraient permettre aux restaurants de se financer afin de maintenir leur affaire à flot. Dans le même ordre d’idées, en Italie, le projet Posto del Cuore, invite les gens à aider leurs restaurants préférés en programmant leur premier repas.

 

Un des visages les plus connus, qui représente la solidarité des chefs dans le monde entier, c’est celui de l’Espagnol José Andrés : il a fait la Une du magazine Time pour son initiative solidaire World Central Kitchen, qui aide à mettre une assiette sur la table des gens qui en ont besoin en ces moments de crise et d’urgence. À présent, son initiative s’implante dans d’autres pays comme l’Espagne, où il prépare des milliers de repas qui seront distribués par les pompiers aux familles dans le besoin durant la quarantaine.

 

Les perspectives pour le secteur sont incertaines, mais ce qui est sûr c’est que le monde de la gastronomie est en train de faire preuve d’une grande générosité, en déployant tout son potentiel et sa capacité de travailler ensemble pour aider les professionnels et les citoyens en cette situation exceptionnelle.